Traitement et solutions mauvaise haleine

0
15

La mauvaise haleine est un phénomène assez fréquent qui concerne environ 10 à 15 % de la population. Et au moins une personne sur deux a déjà souffert occasionnellement de ce problème. Quelles sont donc les solutions envisageables pour venir à bout d’une haleine malodorante ?

Tenir compte des causes

Pour bien soigner une mauvaise haleine, il faut d’abord en déterminer la cause. Et il ne suffit pas de mâcher un chewing-gum pour résoudre le problème. Contrairement aux idées reçues, il ne s’agit pas uniquement du symptôme d’un problème digestif. Il s’agit le plus souvent de la manifestation d’un trouble bucco-dentaire. Dans tous les cas, pour adopter la meilleure solution, la source de l’haleine fétide doit être clairement identifiée. Un rendez-vous chez le médecin ou chez le dentiste est à envisager en cas de mauvaise odeur persistante émanant de la bouche.

Soigner les problèmes dentaires

Dans près de trois cas sur quatre, c’est un problème bucco-dentaire qui est à la source de la mauvaise haleine. Il s’agit souvent d’une carie qui a été négligée ou mal soignée. Celle-ci peut s’aggraver et évoluer vers une gingivite ou même un abcès. Dans tous les cas, des bactéries se multiplient et s’infiltrent entre les dents, causant une mauvaise odeur à l’origine de l’halitose. Dans ce cas, il faut aller chez le dentiste sans attendre avant que la situation ne s’aggrave.

Une bonne hygiène bucco-dentaire

Une haleine fraîche passe nécessairement par une bonne hygiène bucco-dentaire. Concrètement, il faut prendre l’habitude de se brosser les dents après chaque repas et le faire au moins deux fois par jour (le matin et le soir avant le coucher). Chaque séance de brossage doit durer au moins trois minutes et la brosse à dents doit être renouvelée tous les trois mois. Pour compléter le nettoyage, il est possible de faire appel au fil dentaire, à la brossette sans oublier le bain de bouche qui permet de désinfecter la cavité buccale. Le soin doit être particulièrement méticuleux chez les personnes qui portent une prothèse dentaire laquelle peut très vite devenir un véritable nid à bactéries.

L’hygiène bucco-dentaire peut aussi être combinée avec l’usage d’un gratte-langue. Durant la nuit, l’organisme sécrète moins de salive et il est possible que des bactéries se déposent à la surface de la langue. Le gratte-langue permet de s’en débarrasser et limiter ainsi les mauvaises odeurs.

Et le chewing-gum ?

A lui seul, le chewing-gum (généralement à la menthe mais tous les parfums conviennent) ne suffit pas pour venir à bout d’un problème de mauvaise haleine. Néanmoins, il peut apporter une aide précieuse au quotidien notamment dans le cas où l’on n’a pas accès à une brosse à dents. Il faut alors opter pour une gomme sans sucre. En mastiquant le chewing-gum, la sécrétion salivaire est activée et les dents sont nettoyées. Il est intéressant de noter que le fait de mastiquer une pomme apporte aussi le même résultat.

L’alimentation

Il faut savoir que certains aliments peuvent causer une haleine désagréable. Parmi eux, on peut citer l’ail, l’oignon, le fromage ou encore les épices. Si ce type de nourriture est au menu, il est judicieux de prévoir un chewing-gum ou une bonne séance de brossage des dents. Quoi qu’il en soit, il est indispensable bien s’hydrater, en particulier avant de dormir pour limiter la mauvaise haleine au lever du jour.

Enfin, si la mauvaise haleine persiste malgré les mesures prises en matière d’hygiène bucco-dentaire, il est vivement recommandé de consulter un médecin car l’halitose pourrait constituer le symptôme d’une maladie plus ou moins grave. De nombreuses pathologies peuvent, en effet, occasionner une mauvaise haleine comme une maladie de la gorge, du nez ou des sinus ou encore des troubles digestifs. Il faut aussi souligner que la prise de certains médicaments peut nuire à l’haleine. La consultation d’un spécialiste permet d’être fixé sur la question.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici