Télétravail et TMS

0
12

Le télétravail nous oblige à rester dans une position statique pendant de longues heures, une posture qui peut affecter nos muscles et nos tendons. Pire encore, elle entraîne sur le long terme des TMS, ou troubles musculo-squelettiques. Cela se manifeste généralement par un mal de dos. Si vous ne prenez pas de mesures adaptées, cela peut s’aggraver et affecter entièrement votre mobilité.

Les mauvaises postures en télétravail et les TMS

Les TMS sont des maladies qui affectent les tissus mous périarticulaires. Plus exactement, ils touchent les muscles, les ligaments les nerfs et les vaisseaux sanguins. Le nombre de personnes atteintes de TMS n’a eu de cesse d’augmenter, et pour cause, le confinement oblige une grande partie d’entre nous à opter pour le télétravail. Heureusement, il existe des solutions efficaces, comme celles que vous trouverez chez zen-on.fr, expert en solution naturelle pour votre bien-être.

En effet, le télétravail vous oblige à rester immobile devant votre écran, et ce, pendant de longues heures. Durant ces périodes, vous êtes aussi amené à exécuter des mouvements répétitifs, comme taper au clavier ou cliquer sur la souris. Cette posture entraîne des fatigues musculaires qui se manifestent par des douleurs.

À la longue, elle peut affecter vos tissus mous et entraîner les TMS. Les symptômes fréquents de TMS sont :

  • la douleur aiguë,
  • la raideur articulaire,
  • le gonflement,
  • le raccourcissement des muscles.

Le correcteur de posture

La première façon de lutter contre les TMS est d’améliorer votre posture lorsque vous travaillez. Pour ce faire, vous pouvez investir dans du matériel adapté, comme une chaise spéciale. Vous pouvez aussi bien ajuster votre écran afin de préserver votre cou et votre dos.

Autre solution efficace : le correcteur de posture. Il s’agit de la combinaison entre le corset et la ceinture lombaire. On l’appelle aussi redresse-dos, car il sert à soutenir et à renforcer les muscles du bas et du haut du dos. En effet, il s’agit d’un équipement rigide qui vous forcera à rester dans la bonne posture lorsque vous le portez. Si l’on préconise le port de correcteur de posture, c’est aussi parce qu’il évite l’affaissement de la colonne vertébrale, et il soulage même le mal de dos déjà existant.

Comment diminuer les risques de TMS en télétravail ?

Pour limiter les risques de TMS, vous devez revoir et ajuster vos conditions de travail, à commencer par la position de votre écran. Apprenez à placer votre écran juste devant vous, et veillez à ce que le bord supérieur ne dépasse pas le niveau de vos yeux. Ainsi, les muscles de vos membres supérieurs et les muscles cervicaux seront moins sollicités.

Pensez aussi à réveiller vos muscles en douceur. Avant de démarrer votre activité, faites quelques étirements pour réchauffer les articulations de vos épaules, de votre cou et de vos poignets, il serait préférable de continuer avec quelques exercices d’assouplissement.

Enfin, de temps en temps, remplacez votre chaise par un ballon de gymnastique, ce qui vous aidera à vous tenir droit naturellement, et soulagera aussi les tensions au niveau de votre dos. Lorsque vous êtes assis sur le ballon, vos pieds doivent toucher le sol et vos jambes doivent former un angle ouvert.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici