présentation de la vitamine C : que savoir ?

0
16

On l’appelle aussi acide ascorbique, mais son nom le plus courant, vitamine C, est connu à travers le monde entier. Il s’agit d’une des vitamines la plus populaire, bien que connue seulement superficiellement. On se souvient du Prix Nobel Linus Pauling, qui en avait fait sa championne toute catégorie, avec de nombreux nutritionnistes avertis.

En effet, la vitamine C est un élément nutritif vital, dont nous avons besoin pour vivre et qui peut être préconisé pour soigner de nombreux maux (grippes, rhumes, états grippaux et cancers).
La vitamine C est une vitamine hydrosoluble, c’est-à-dire qu’elle est soluble dans l’eau. Elle est également sensible à la chaleur et à la lumière : elle se dégage en effet sous la présence de ces deux éléments. Elle est ainsi la vitamine la plus fragile parmi les aliments, pouvant être aisément détruite par ces trois éléments.
Si plusieurs mammifères sont à même de la synthétiser, l’organisme humain n’a aujourd’hui plus cette capacité : il la puise donc dans ses différents aliments. La vitamine C joue en effet un rôle important dans le métabolisme humain. La vitamine C est, d’un point de vue chimique, l’acide L-ascorbique.

Elle est absorbée par l’être humain par voie buccale en petite quantité, puis dissoute par l’intestin grêle et l’estomac, pour enfin être éliminée par l’urine. La vitamine C reste présente dans l’organisme dans le cristallin, dans les glandes surrénales, les globules blancs, l’hypophyse et le cerveau.
La vitamine C est essentielle au corps humain : elle intervient en effet dans de nombreux processus de l’organisme, nous aidant à rester en bonne santé. Sa principale fonction est d’aider notre organisme à fabriquer du collagène, cette protéine servant à la formation du tissu conjonctif de la peau, des ligaments et des os.

Elle permet aussi de maintenir notre fonction immunitaire, activant la cicatrisation des plaies, participant à la formation des globules rouges mais permettant d’augmenter aussi l’absorption de fer contenu dans les végétaux (le fameux fer de Popeye !). Qu’on se le dise : il ne sert à rien de manger d’épinards sans vitamine C !

Un autre de ses effets importants est son effet antioxydant : elle protège ainsi nos cellules par les dommages infligés par les radicaux libres, ces substances produites au cours du fonctionnement normal de notre organisme et qui, très instables, se lient à des molécules de notre corps en les affaiblissant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici