Comment savoir si on a mauvaise haleine ?

0
8

Avez-vous l’impression que votre haleine n’est pas très fraîche ? Si vous avez des suspicions par rapport à l’odeur qui émane de votre bouche lorsque vous parlez ou respirez, il existe quelques astuces pour confirmer votre halitose…

Comment tester votre haleine ?

Dans les dessins animés, tester l’haleine est d’une facilité enfantine. Il suffit de souffler pour que les insectes meurent d’asphyxie, que le voisin s’évanouisse ou alors les fleurs périssent. C’est un peu plus complexe dans la vraie vie. La meilleure façon de savoir si votre haleine est désagréable est de vous renseigner auprès de votre entourage. Vos proches s’en sont sans doute aperçus. Si vous n’osez pas leur poser cette question plutôt délicate, vous pouvez observer leurs réactions lors de vos interactions. S’ils ont tendance à reculer un peu ou à détourner la tête au cours des conversations, c’est probablement que votre haleine ne sent pas la rose.

Pour savoir si vous avez une mauvaise haleine, vous pouvez également observer d’autres signes comme un mauvais goût qui persiste en bouche.

Enfin, il existe deux moyens simples mais particulièrement efficaces pour avoir une idée concrète de la teneur de votre haleine. La première consiste à lécher le dessus de votre main et le sentir : vous serez immédiatement fixé. La seconde méthode consiste à placer votre main devant votre visage de façon à recouvrir la bouche et le nez. Il ne vous reste plus qu’à expirer puis sentir l’air qui sort.

Adopter une bonne hygiène dentaire

Si vous vous êtes rendu compte que votre haleine est plutôt lourde, vous devez prendre des mesures sans attendre. Commencez par améliorer votre hygiène buccodentaire. Le brossage des dents doit s’effectuer systématiquement après chaque repas. La fréquence minimale est de deux fois par jour. En plus de la brosse à dents, qui doit être remplacée tous les trois mois, l’usage du fil dentaire ou de la brossette interdentaire est recommandé. De cette manière, vous pouvez déloger les éventuelles impuretés et bactéries qui se seraient incrustées entre les dents. Il est également conseillé d’utiliser un racloir à langue pour éliminer les bactéries qui se seraient installée à la surface de la langue. Le bain de bouche est aussi envisageable mais son usage doit être modéré car ce type de produit peut assécher la bouche et aggraver alors le problème.

Quelques recommandations pour éviter la mauvaise haleine

Au-delà des problèmes dentaires et des éventuels soucis de santé qui peuvent occasionner une mauvaise haleine, il existe différentes mesures qui peuvent être prises au quotidien pour limiter les risques d’avoir une haleine fétide. En plus d’une hygiène buccodentaire très stricte, vous pouvez avoir sur vous (en permanence) un chewing-gum sans sucre à mâcher lorsque vous ne pouvez pas utiliser votre brosse à dents. Si vous portez une prothèse ou un appareil dentaire, ce dispositif doit être retiré tous les soirs. Tous les matins, avant de les remettre, il est indispensable de procéder à un bon nettoyage. Pour éviter la sécheresse buccale, buvez suffisamment d’eau tout au long de la journée : au moins 1,5 litre au total. Cette précaution est indispensable si vos activités ou votre métier vous oblige à parler durablement dans la journée.

Demandez conseil à votre dentiste

Même si en parler vous semble gênant et embarrassant, il ne faut surtout pas hésiter à parler d’un problème de mauvaise haleine à votre médecin ou à votre dentiste. Le praticien procèdera à un examen et pourra diagnostiquer le problème. Il mettra ensuite en place le traitement le mieux adapté (qu’il faudra suivre à la lettre) pour venir à bout de l’halitose qui vous indispose, votre entourage et vous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici