Comment bien choisir son oreiller en cas d’arthrose cervicale ou de problème de dos ?

0
16

Adopter une mauvaise position au travail ou pour aller se coucher peut se révéler dangereux pour la santé. Des douleurs musculaires peuvent apparaître et gâcher votre joie de vivre. On parle notamment ici des douleurs au niveau des vertèbres cervicales et des muscles du dos. Mais heureusement, il existe des moyens faciles pour éviter ces types de maladies dont souffrent la plupart des gens. Il s’agit de l’usage d’un oreiller adapté. Quel est alors le rôle de l’oreiller dans la protection contre les douleurs au niveau des articulations du cou et du dos ? Quels sont les critères pour choisir son oreiller de santé et remédier à ces maux ? Le présent article vous éclaire.

Zoom sur l’importance de l’utilisation d’un bon oreiller

On ne peut parler d’un bon oreiller qu’après l’avoir essayé plusieurs nuits. En fonction des positions qu’on peut adopter, il est plus facile de savoir s’il nous convient ou pas. Pour faire simple, il faut noter qu’un bon oreiller doit pouvoir épouser la forme de la nuque, peu importe la position pour dormir. Les vertèbres cervicales sont les articulations en forme de disques situées au niveau du cou. Elles ont besoin d’être maintenues dans le bon sens par un coussin de façon à être bien alignées par rapport à la colonne vertébrale.Dans le cas contraire, vous souffrirez à la longue, de la maladie connue sous le nom d’arthrose cervicale (plus d’infos ici). Le rôle de l’oreiller consiste donc à maintenir droits ces muscles. Non seulement, il supporte le poids de la tête, mais il participe aussi à son maintien jusqu’à la nuque. C’est pour cela, qu’il se trouve important d’utiliser un oreiller moelleux, gonflant et pas trop ferme afin d’éviter les contractions de la nuque.
À cet effet, il existe plusieurs types d’oreillers.

Faut il utiliser un oreiller anatomique ?

Le principal conseil que donne un médecin en cas de douleurs au niveau d’un os relié à la colonne vertébrale est l’usage d’un oreiller ergonomique (suivez ce lien pour plus d’informations). Il assure le confort dans votre sommeil. Mais les enquêtes médicales sur ces types d’oreillers ergonomiques montrent qu’il pourrait s’agir plus d’un discours marketing que de bénéfices patient réels. Il est vrai qu’ils sont d’une grande utilité avec leur forme distincte de haricot. Par ailleurs, ils sont très efficaces pour le dormeur qui ne bouge pas quand il dort, ce qui n’est pas forcément le cas de la majorité des gens. De même, il faut prendre en considération la chaleur que ces types d’oreillers cervicaux dégagent à cause de leur garniture en mousse. Au vu de tout ça, lorsque vous avez des douleurs au niveau de ces muscles du dos ou du cou, il est préférable d’utiliser un oreiller qui soit le plus simple possible. Il s’agit surtout de suivre les critères de choix qui vous conviennent et d’éviter de croire à l’argumentaire marketing.- Avant de commencer à vous orienter dans les critères de choix, il est crucial de souligner que la position du coucher importe si vous voulez vous protéger des douleurs au cou tels les torticolis ou dans le dos. Si vous vous couchez sur le ventre, vous obligez dans ce cas votre tête à exercer des pressions sur l’axis, qui est une cervicale. Il est alors conseillé de dormir sur le dos ou sur le côté.Le type de coussin à utiliser dans ces conditions doit tenir compte de la rectitude cervicale pouvant maintenir alignées et de façon optimale, les vertèbres et la colonne vertébrale. Il faut donc veiller à ne pas utiliser les oreillers trop volumineux, ou trop fermes. De préférence, ces oreillers doivent être rectangulaires pour mieux soutenir les vertèbres en respectant votre morphologie.

Quel type d’oreiller faut il choisir pour soulager les douleurs ?

Avant de commencer à vous orienter dans les critères de choix, il est crucial de souligner que la position du coucher importe si vous voulez vous protéger des douleurs au cou tels les torticolis ou dans le dos. Si vous vous couchez sur le ventre, vous obligez dans ce cas votre tête à exercer des pressions sur l’axis, qui est une cervicale. Il est alors conseillé de dormir sur le dos ou sur le côté.
Le type de coussin à utiliser dans ces conditions doit tenir compte de la rectitude cervicale pouvant maintenir alignées et de façon optimale, les vertèbres et la colonne vertébrale. Il faut donc veiller à ne pas utiliser les oreillers trop volumineux, ou trop fermes. De préférence, ces oreillers doivent être rectangulaires pour mieux soutenir les vertèbres en respectant votre morphologie.

Avant de commencer à vous orienter dans les critères de choix, il est crucial de souligner que la position du coucher importe si vous voulez vous protéger des douleurs au cou (comme les torticolis) ou des douleurs au niveau du dos. Si vous vous couchez sur le ventre, vous obligez dans ce cas votre tête à exercer des pressions sur l’axis, qui est une cervicale. Il est alors conseillé de dormir sur le dos ou sur le côté.Le type de coussin à utiliser dans ces conditions doit tenir compte de votre rectitude cervicale et doit pouvoir maintenir alignées de façon optimale les vertèbres et la colonne vertébrale. Il faut donc veiller à ne pas utiliser des oreillers trop volumineux, ou trop fermes. De préférence, ces oreillers doivent être rectangulaires pour mieux soutenir vos vertèbres tout en respectant votre morphologie.Nous vous conseillons par exemple les oreillers à mémoire de forme ajustables ou en plume qui sont faits de matières naturelles et qui ont la capacité de gonfler facilement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici