Comment bien choisir son oreiller cervical ?

0
9

L’oreiller cervical est un élément de bien-être nocturne important, si bien qu’il est primordial de bien savoir le choisir. L’oreiller cervical minimise les risques d’avoir des tensions dans le cou (torticolis par exemple) ou des problèmes d’alignement des cervicales pouvant entrainer divers troubles.

L’idéal serait d’essayer plusieurs oreillers cervicaux et de choisir celui qui nous procure le plus de confort. Malheureusement il est souvent impossible d’en essayer plus d’un ou 2 en magasin car tous les produits ne sont pas représentés. Cependant il y a quelques conseils de base à appliquer pour réduire le risque de se tromper.

Tout d’abord il est important de ne pas choisir d’oreiller cervical trop haut ou trop bas pour sa morphologie. L’idéal est de trouver un oreiller cervical qui s’adapte aux courbes de votre nuque, de votre tête et de vos épaules, tel que l’oreiller sarrasin qui a la particularité d’être modelable à volonté et de garder les cervicales droites quelle que soit la position prise durant la nuit.

De gauche à droite, oreiller adapté, oreiller trop plat, oreiller trop rembourré.

En plus de bien veiller à la hauteur de l’oreiller cervical, il est judicieux d’en choisir un disposant de renforts latéraux permettant d’éviter que la tête trop de mouvements de rotation durant la nuit. Ces renforts permettent de caler la tête sur l’oreiller cervical en formant un creux.

Etant donné que nous changeons de position au cours de la nuit, il faut que notre oreiller cervical puisse soutenir notre tête et la garder dans l’alignement de la colonne vertébrale, que l’on dorme sur le dos ou sur les côté.
Pour se faire, certains oreillers cervicaux disposent de zones surélevées afin d’y poser la tête lorsqu’on dort sur le côté, et de zone plus basses permettant d’avoir la tête plus affaissées lorsque l’on dort sur le dos.
Pour que vous puissiez profiter de tous les avantages de l’oreiller cervical, celui-ci ne doit pas avoir tendance à entrainer votre tête vers l’arrière lorsque vous dormez sur le dos, afin de ne pas gêner votre respiration.
L’oreiller cervical rempli d’eau peut constituer un bon compromis car sa hauteur peut être ajustable, en fonction de la quantité d’eau que l’on y met. L’oreiller cervical gonflable possède le même type d’avantage.

L’oreiller cervical à mémoire de forme est un oreiller cervical en vogue car il a la particularité de prendre la forme de son utilisateur sous le poids exercé. Cependant là aussi il faut bien veiller à tenir compte de certains points qui peuvent devenir gênants durant le sommeil, pour certains de ces oreillers. Ils peuvent parfois accumuler la chaleur du corps en trop grande quantité et peuvent provoquer une transpiration excessive. Ceci peut être un avantage durant les saisons froides. Il faut donc bien se pencher sur la matière utilisée, et sur le type de conception; variant d’un à l’autre. Bien entendu, tous les oreillers cervicaux à mémoire de forme ne provoquent pas de transpiration.
Ce type d’oreiller cervical peut constituer un bon oreiller d’appoint pour voyager, dans les transports, car il atténue les vibrations en les absorbant.

Tenez également compte de votre matelas pour choisir votre oreiller cervical. En effet certains matelas ont tendance à s’affaiser (certaines personnes les choisissent volontairement car elles préfèrent les matelas “mous”), il faudra donc prévoir cette différence de hauteur et peu-être choisir un oreiller cervical un peu plus haut.

L’oreiller cervical destiné à l’enfant doît être choisi de plus petite taille qu’un oreiller cervical destiné à l’adulte.

L’oreiller en sarrasin constitue l’oreiller le plus polyvalent, les cosses qu’il contient sont naturellement imbriquables et vous pouvez ainsi modeler votre oreiller à votre convenance, il gardera cette forme tant que vous ne lui en aurez pas donné d’autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici