comment le régime Dukan a changé ma vie

Je sais que le régime Dukan a ses détracteurs et que le Dr Dukan a souvent été critiqué par ses confrères, voir même que sa méthode a été qualifiée d’hérésie diététique entre autres car ce régime est trop protéiné. Cependant je souhaite vous expliquer pourquoi j’ai choisi le régime Dukan pour maigrir malgré tout ce que j’ai pu lire à son sujet, et vous raconter un parcours authentique.

Mon expérience du régime Dukan

Tout d’abord notez que je suis un homme et non une femme, je m’appelle Hervé et j’ai 33 ans. Avant de commencer ma petite histoire sur mon expérience de la méthode Dukan sachez que je n’ai jamais eu de grands soucis avec mes bourrelets, oui ils m’embêtaient un peu mais je vivais plutôt bien ma silhouette arrondie, et je n’avais jamais entendu parler du régime Dukan.

Cependant si je vous dit que je n’ai jamais eu de soucis psychologique avec mon sur-poids, je dois être un peu plus honnête envers vous et vous dire qu’en réalité, ces kilos en trop, je ne voulais pas les voir.

C’est peut être aussi pour cela que je vivais plutôt bien mes bourrelets et mes petits nénés. Je vivais donc bien mon sur-poids, mais je le vivais peut être un peu trop bien… A force de trop les bien vivre je me suis constitué un joli stock de kilos en trop.

Jusqu’au jour où je décidais de monter sur la balance. Je ne me souviens plus de la date exacte mais nous étions en décembre 2012 en pleine période de Noël et l’aiguille est monté à 90 kgs. Un véritable coup d’électro choc.

Petit détail, je mesure 1m72 pour un homme c’est pas beaucoup et le poids idéal se se situe autour des 70 kilos (même un peu moins) autant dire que voir la balance à 90 m’a fait un effet de choc et ma décision de perdre du poids fût immédiate, j’avais à 31 ans 20 kilos à perdre et je devais absolument trouver un régime approprié.

Par chance, le jour de cette pesée (pesée amusée au départ) nous étions chez nous avec un couple d’amis qui ont tous les deux suivi la méthode Dukan pour perdre du poids. Sa copine n’était pas particulièrement grosse et a suivi avec lui la première partie du régime, juste pour le motiver mais lui est allé jusqu’au bout et avait perdu 15 kgs, en l’espace de seulement quelques mois.

En toute honnêteté je déconseille de choisir son régime à la va vite et ce n’est qu’en lisant les contenus de methodes-maigrir que je me rends compte à quel point je me plantais, mais dans mon erreur je dois dire que j’ai eu pas mal de chance avec la méthode Dukan.

Sans entrer dans le fonctionnement du régime Dukan déjà expliqué ici, plusieurs choses m’ont attiré vers cette méthode, la perte de poids fulgurante les premiers jours et mon goût prononcé pour la viande et la nourriture à base de protéines.

Maigrir vite à tout prix

Je sais que ce n’est pas une bonne idée d’aborder son régime de cette façon, mais ce qui comptais pour moi c’était de maigrir à tout prix, de maigrir rapidement, de manière à rester motivé et à ne pas craquer en cours de route. Dans mon parcours vers la perte de poids j’avais besoin de résultats rapides et motivants pour être certain de ne pas craquer moi qui sait être « faible » en face des plaisirs salés et sucrés.

C’est ainsi que j’ai laissé passer la période des fêtes, pour commencer le régime Dukan dès le mois de Janvier et attaquer la première phase de la méthode du Dr Dukan, la phase de protéines pures.

Cette entrée en matière me promettait une perte rapide de kilos dès la première semaine de régime. Je dois dire que j’ai été servi. Alors que je pensais perdre 5 kg durant la phase de protéines pures, j’en avais perdu 7 kg en 6 jours… autant dire que mon régime Dukan est bien parti !

Passé à la phase deux évidemment je m’attendais à ce que la perte de poids ralentisse énormément comparée à la première semaine. De mémoire je devais perdre 3kg, j’en ai perdu 5, soit 12 kg en moins en à peine deux semaines. Dans mon cas Dukan c’était tout simplement Bingo !

Ensuite évidemment la perte de poids a bien ralentie, mais tout au long de mon parcours elle fût constante. J’avoue avoir eu peur de la reprise de poids à l’issue du régime, mais les résultats probants étaient tels que j’étais sur motivé et décider à ne jamais reprendre.

Ce que Dukan a changé dans mon rapport avec l’alimentation

Je ne suis pas ici pour vous raconter monts et merveilles sur le régime Dukan, et d’ailleurs quand je vois les critiques de nutritionnistes et diététiciens concernant le régime Dukan, je me fie au vieil adage « il n’y a pas de fumée sans feu ». Si ce régime est montré du doigt il y a forcément des raisons, ces docteurs ne peuvent pas tous être des charlatans ou des jaloux de Pierre Dukan il y a certainement anguille sous roche. Cette anguille, le manque d’équilibre alimentaire, et les nombreux cas de reprise de poids à l’issue du régime.

Mais moi qui ait un amour pour les dictons, j’affectionne aussi un autre vieil adage, « on ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs » et Dieu sait que j’en ai cassé des œufs durant chaque phase du programme minceur proposé par Dukan.

Je dois dire que le régime Dukan a changé quelque chose d’important pour moi… la conscience de ce que je mangeais et mon rapport avec l’alimentation de manière générale. Je n’avais peut être pas besoin de suivre le régime Dukan mais le fait est que ce régime m’a ouvert les yeux sur ce que m’on corps assimilait à chaque fois que je me pliait devant un plaisir gustatif.

Non je ne suis jamais entré dans une sorte d’obsession malsaine, aujourd’hui plus d’un an après mon régime, je mange de tout , mais j’avoue que quand je décide de manger un fromage gras, je n’oublie pas que j’en ai mangé, et je me le rappelle avant d’ingurgiter un autre aliment riche en lipides. On peut dire tout ce que l’on veut sur cette méthode, dans mon cas, elle m’a permis de m’orienter par la suite vers une attitude alimentaire responsable.

Finalement la méthode Dukan m’a beaucoup aidé, beaucoup plus que pour perdre du poids mais pour prendre consciences des avantages et inconvénients de tout aliment.

Je n’ai pas repris de poids à la fin du régime Dukan

C’est essentiel d’en parler puisque c’est ce qui est souvent reproché au régime du Dr Pierre Dukan. La prise de poids après le régime Dukan je ne l’ai pas connue. Je dois tout de même avouer qu’avec tout ce que j’avais pu lire ou entendre comme critiques contre ce régime alimentaire, je voyais cette épée de Damoclès au dessus de ma tête. Décidé à ne pas reprendre, une fois que je fût arrivé au bout de mon programme Dukan, j’avoue avoir changé carrément mon rythme de vie pour adopter une façon de vivre qui me convient beaucoup mieux que celle d’il fût un temps.

Capitaliser les kilos perdus avec Dukan… et changer de vie

A 90 kg vous pouvez l’imaginer, le sport n’était pas une grande préoccupation pour moi et l’idée même d’aller faire un footing était automatiquement repoussée par mon inconscient. La peur de l’effort et surtout le sentiment que celui-ci ne m’aidera pas immédiatement à maigrir.

En Mai 2013 j’avais déjà perdu mes 20kg, il faisait beau, je me sentais léger et fier, cela aurait été idiot, maintenant que je peux assimiler une quantité de sucres normale de na pas faire de sport.

C’est comme ça que je suis allé courir avec un copain. J’étais claqué au bout de 20 minutes, mais satisfaits tous les deux on s’était donné rendez-vous 48h plus tard (pas dans 10 ans) pour une autre séances à petites foulées. Présents tous deux au rencard sportif, on a couru 40 minutes et je me sentais bien. Jamais je ne me serai cru capable de courir plus d’une demi heure. Deux jours plus tard on s’est retrouvé dans un endroit beaucoup plus sympa (dans la nature et avec du relief), et là on a couru pendant 50 minutes. En me motivant à venir courir avec lui ce mec ne le sait pas mais il a carrément changé ma vie.

Prochaine étape, courir tout seul, bref être capable de se bouger, sans utiliser la bonne excuse qu’on a pas envie de courir tout seul, et c’est là que j’ai pris le plus de plaisir. Respirer l’air pur en courant, les séances de stretching avant quelques petits exercices de musculation, aujourd’hui je vis une autre vie. Je suis conscient que ce n’est pas Dukan qui a fait ça mais ma volonté, mais je ne peux nier que c’est le régime Dukan qui m’a ouvert la porte, non pas vers une nouvelle façon de manger, mais vers la seule vraie manière de vivre, manger et équilibrer et faire du sport.

Bien manger, courir, faire du sport, respirer l’air pur, ce n’est en rien contraignant, c’est la vie tout simplement, la belle vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *