Comment rester motivé dans notre vie

Souvent, le problème n’est pas de vouloir changer ou même de faire le premier pas. Le plus difficile est de trouver un moyen de rester motivé une fois que notre enthousiasme initial s’estompe ou que nous rencontrons des revers. C’est l’une des raisons pour lesquelles tant d’entre nous ont du mal à tenir leurs résolutions du Nouvel An !

Je ne suis pas un gourou de la motivation et j’ai eu de nombreuses fois l’occasion d’abandonner, de changer de cap ou tout simplement de me mettre au lit. En même temps, je suis (un peu) plus âgée et, je l’espère, plus sage et j’ai décidé qu’une chose doit être vraie : le progrès lui-même – que ce soit en matière de perte de poids, de forme physique ou de santé générale – est le facteur de motivation le plus important.

Alors, comment arrêter d’attendre le bon moment ou le bon plan et se mettre en route ? Bonne question !

Comment rester motivé et concentré

 

Comme je l’ai dit, il ne fait aucun doute dans mon esprit que la meilleure façon de créer plus d’énergie et de motivation est d’agir, même si c’est petit. L’enthousiasme grandit et s’amplifie lorsque nous constatons des progrès.

Il vaut la peine de le répéter :

L’action engendre la motivation, et non l’inverse.

Si vous cherchez à apporter des changements à votre mode de vie pour améliorer votre santé et que vous voulez être (et rester) motivé, vous avez choisi une bonne cause ! Peu importe l’habitude que vous avez choisie de prendre, j’ai découvert que ces sept étapes peuvent aider à maintenir une forte motivation :

1. Ayez une vision claire de votre but et de votre « pourquoi ».

Cela semble très logique, mais c’est rarement le cas. Connaissez la raison exacte pour laquelle vous apportez des changements à votre vie et ayez une vision claire de ce que vous voulez accomplir à la fin.

Notez, je n’ai pas dit, « à quoi vous voulez ressembler à la fin » parce que les buts esthétiques seuls sont rarement suffisants pour garder quelqu’un motivé. Éventuellement, le gâteau au fromage, ou les pâtes, ou le soda, ou quoi que soit votre faiblesse, aura l’air vraiment bon et vous déciderez que vous détestez suivre un régime plus que vous détestez être gros et abandonner.

  • Astuce : Déterminez un objectif lié à la santé, qui peut inclure des aspects esthétiques, et notez-le. Mettez l’accent sur les avantages à long terme pour la santé et établissez un plan clair de la façon dont vous y parviendrez.

2. Définir les étapes d’action

Les objectifs doivent être mesurables et spécifiques pour être atteints. Une fois que vous avez établi un objectif clair, vous avez besoin d’un plan d’action précis et mesurable pour y arriver.

  • Si vous voulez améliorer votre alimentation pour des raisons de santé… commencez à planifier vos repas.
  • Si vous essayez d’améliorer votre santé et votre poids… mesurez-vous et prenez des photos avant.
  • Si vous avez besoin d’améliorer votre sensibilité à l’insuline…. surveillez votre glycémie.

Plus votre objectif sera précis et mesurable, plus il vous sera facile de suivre vos progrès et de vous y tenir. Si vous avez besoin de réduire votre apport en glucides ou de manger plus de légumes, commencez un journal de suivi de la santé ou une application de suivi des habitudes. Le suivi augmente considérablement les chances de succès lorsqu’il s’agit de nouvelles habitudes.

  • Conseil : Quel que soit votre objectif, songez à planifier vos repas. Il y a beaucoup d’outils étonnants pour le rendre plus facile, et celui-ci est mon préféré. La planification des repas permettra d’économiser du temps, de l’argent et de l’énergie mentale à long terme et aidera à atteindre l’objectif.

3. Avoir des points de contrôle

C’est une idée que Martin chez LeanGains suggère et je pense qu’elle est excellente. (Il recommande aussi le jeûne intermittent, ce qui est une autre bonne idée !)

Essentiellement, au lieu d’avoir des pesées hebdomadaires ou un suivi quotidien, essayez plutôt des « points de contrôle » périodiques toutes les quelques semaines ou même tous les mois. Cela encourage un sentiment de compétitivité interne sans se concentrer sur les petits détails. Cela vous donne aussi suffisamment de temps pour voir des résultats mesurables (plutôt que de vous décourager à l’idée de ne pas courir des triathlons ou de ne pas vous mettre en jeans taille 4 après votre première semaine d’entraînement).

  • Par exemple, si vous essayez de perdre du poids et d’améliorer votre physique ou votre force, votre point de contrôle pourrait être de vous peser et de tester vos capacités dans quelques exercices de base (pushups, sprints, etc.).
  • Si vous travaillez à améliorer la sensibilité à l’insuline, ce pourrait être votre glycémie à jeun.
  • Si vous travaillez sur les allergies ou l’eczéma, ce pourrait être la fréquence de vos symptômes pour chacun d’entre eux.

 

  • Conseil : Réglez plusieurs points de contrôle par incréments de 8 semaines. C’est assez long pour qu’une nouvelle habitude s’installe, sans parler du bâton. Comparez chaque point de contrôle au dernier et essayez de le battre.

4. Continuez d’apprendre

Pour garder votre motivation élevée et vous concentrer sur un objectif, il est souvent utile de vous rappeler pourquoi vous avez formé l’objectif en premier lieu. La prise en compte de nouvelles informations – qu’elles soient liées à la santé, à la nutrition ou à la forme physique – nourrit le désir et maintient la flamme allumée !

5. Copain en l’air

Si possible, demandez à votre conjoint ou à un ami d’apporter ces changements avec vous. Non seulement vous bénéficierez de l’avantage d’une entreprise en cours de route, mais il a été démontré que cela améliore la conformité à long terme à un plan.

  • Conseil : Assurez-vous que vous et votre partenaire êtes sur la même longueur d’onde en ce qui concerne l’objectif et la façon d’y arriver afin de ne pas vous faire dérailler en discutant les petits détails en cours de route !

6. Donnez-vous des objectifs à court terme (et des récompenses)

Cela va de pair avec l’idée des postes de contrôle. Si vous ne pouvez pas adopter un nouveau régime alimentaire, un plan de conditionnement physique et un mode de vie naturel en même temps, fixez-vous des objectifs plus modestes et mettez-les sur papier. Une fois que vous avez atteint un objectif, commencez à en atteindre un autre.

Pour vous aider, pensez à vous offrir des récompenses non liées à l’alimentation lorsque vous atteignez un objectif. Attendez-vous à une nouvelle paire de pantalons plus petits, à une sortie en soirée avec votre conjoint ou à une journée de détente quelconque pour vous aider à vous concentrer sur les avantages à long terme de votre objectif plutôt que sur la lutte à court terme.

D’autres idées pour motiver (mais saines) les récompenses sont :

  • rejoindre un jardin botanique, un musée ou un parc local (pour tous les bienfaits de la nature)
  • investir dans un set de brossage de la peau pour le brossage à sec
  • planifier une excursion d’une journée dans un endroit où vous n’auriez pas envisagé d’aller normalement
  • moderniser votre gymnase à domicile avec du nouvel équipement
  • Offrez-vous des produits de beauté naturels que vous n’auriez pas l’habitude de gâter.
  • Optez pour l’or de la santé – fixez-vous un grand objectif et économisez pour votre propre sauna ou appareil de luminothérapie.
  • ou, le vrai prix… un jour de congé ! (recrutez votre conjoint, un membre de votre famille ou une gardienne… quoi qu’il en coûte !)

 

  • Conseil : Faites une liste de nouvelles façons de vous récompenser et essayez l’une d’entre elles. Qu’il s’agisse de suivre un cours pour apprendre une nouvelle compétence (je vous recommande la plongée sous-marine !) ou de faire des folies pour le Pot Instantané et d’apprendre les ficelles du métier (ce qui change la vie !), il y a de fortes chances qu’une fois que vous aurez dépassé votre zone de confort, vous serez heureux.

7. Prenez l’habitude

Ils disent qu’il faut 21 jours pour prendre l’habitude, et je dirais qu’il en faut moins si vous avez un système et une routine en place. Comme pour la plupart des aspects de la vie, une vie saine est beaucoup plus facile si elle fait partie d’une routine normale et régulière. Parfois, tout ce qu’il faut, c’est un défi pour commencer.

Cela contribuera également à éliminer la mentalité du « régime » qui implique un point final une fois qu’un objectif est atteint » et à encourager un changement permanent et sain du mode de vie. Le sucre ne sera pas en bonne santé maintenant ou lorsque vous pesez votre objectif de poids… ni les céréales, ou les huiles végétales, ou les déodorants commerciaux… vous aurez l’idée.

  • Conseil : Fixez-vous des objectifs visuels pour les garder à l’avant-plan de votre esprit. Écrivez votre pourquoi, vos objectifs, vos petits pas, et affichez-les partout pour augmenter vos chances de rester motivé et de conserver une nouvelle habitude.

Passez à l’action dès aujourd’hui avec un mini Défi Équilibre !

Avant d’élaborer un grand plan directeur, essayez un mini défi ou une expérience ! Choisissez l’un de ces domaines, allez en haut de ce post, et planifiez vos 7 étapes !

  • Mangez de vrais aliments – Commencez à consommer une alimentation riche en éléments nutritifs si ce n’est déjà fait et évitez les aliments transformés.
  • Buvez et utilisez de l’eau propre – Évitez les produits chimiques dans l’eau potable avec un filtre à eau de qualité et neutralisez les produits chimiques dans l’eau du bain ou de la douche.
  • Respirez de l’air pur – Purifiez l’air simplement en achetant quelques plantes d’intérieur ou en sortant davantage à l’extérieur.
  • Faites plus d’exercice – Vous ne faites pas d’exercice ? Commencez avec seulement 10 minutes.
  • Réduire le stress – Fixez-vous des objectifs pour réduire le stress par la méditation, la prière, le régime alimentaire, l’exercice ou la tenue d’un journal intime, ce que je préfère.
  • Évitez les toxines – Décidez quels produits d’entretien ménager, de nettoyage ou de beauté vous pouvez échanger contre des versions naturelles.
  • Dormez mieux – Si vous ne savez pas par où commencer, commencez ici ! Un bon sommeil est la base et, à bien des égards, plus important que l’alimentation ou l’exercice !

En résumé

Lorsque les listes sont longues et les tâches nombreuses, il est facile de perdre la motivation (surtout lorsque le tout-petit est en train de fondre à vos pieds), mais l’inertie est la pire partie. Faites un pas dans la bonne direction (aujourd’hui) et mettez ces conseils à l’épreuve pour rester motivé, concentré et, espérons-le, un peu plus en santé !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *